Catégories
Non classé

L’aéroport de Genève, au plus proche des stations

L’aéroport de Genève permet de rejoindre bon nombre de stations de ski en France et en Suisse. Les stations de ski les plus prisées depuis l’aéroport de Genève sont Annecy, Chamonix, Val Thorens, Tignes et l’Alpe d’Huez.

On peut aussi rejoindre la station de Samoëns depuis l’aéroport de Genève. En effet le village station de Samoëns ne se situe qu’à 50 km de l’aéroport Genève-Cointrin.

Des pneus neige ou pneus hivers sont désormais obligatoires à partir du 1er novembre 2021 dans certaines zones de massifs montagneux. De nombreux modèles comme goodyear ultragrip 9 ou encore des pneus Michelin permettront ainsi de rejoindre sereinement en voiture les stations de sport d’hiver.

Autrement, une liaison de bus par Altibus est aussi proposée. On peut venir en avion à Genève, mais aussi y venir en voiture pour la laisser au parking en utilisant les services par exemple de ParkingCointrin.ch qui propose un service de parking avec un voiturier qui prendra en charge votre véhicule pour le déposer dans un parking privé.=

Certaines liaisons de bus ne fonctionnent qu’une partie de l’année, et ne sont pas directes. Par exemple pour l’Alpe d’Huez, le temps de trajet à prévoir de la navette depuis l’aéroport de Genève est de 4h. Pour Tignes, celui-ci est de 3h15. Cette dernière a l’avantage d’être directe, sans correspondance.

Assurez vous au préalable des horaires de la navette avant de vous rendre à l’aéroport, et reprérez bien au préalable l’emplacement de l’arrêt. En station celui-ci peut se faire dans une gare routière, qui peuvent disposer de lignes de bus locales desservant les différents quartiers de la station.

Catégories
Non classé

Les stations recrutent leurs saisonniers pour l’hiver 2021-2022

Après une saison 2020-2021 presque nulle en terme de fréquentation, les magasins de sport en montagne s’attendent à une forte affluence pour la prochaine saison de ski. Ainsi le recrutement de saisonniers qualifiés est un enjeu majeur pour assurer un service de qualité et satisfaire la clientèle
de pratiquants passionnés de sport d’hiver.

Pour réussir au mieux le développement des entreprises, celles-ci peuvent suivre les meilleurs conseils sur Propale.org.

A partir du mois de septembre 2021, les magasins commencent à recruter leurs « vendeurs techniciens ski H/F » pour cet hiver. Le CNPC SPORT aide et accompagne les jeunes dans leur recherche d’employeurs. Pour
faciliter les mises en relation, une CVthèque est mise à disposition.

C’est aujourd’hui plus de 150 magasins de station qui sont identifiés qui recrutent avec le CNPC SPORT et qui proposent plus de 200 postes de Conseiller Technicien Ski (H/F) dans les différentes massifs notamment dans les Alpes, les Pyrénées et le Massif Central.

La formation offre une réelle opportunité professionnelle et permet de valider un Certificat de Qualification Professionnelle (Titre RNCP) de « Technicien vendeur – Entretien, réparation, location, vente
de matériels et accessoires de glisse hiver » et apporte les compétences techniques et commerciales pour animer et gérer le rayon sports d’hiver d’un magasin de sport.

Sept semaines de formation sont programmées au début du contrat de professionnalisation qui débute le 13 Octobre 2021. La formation se déroule sur le campus du CNPC SPORT de Pau (Pyrénées) ou sur un site dédié à Pralognan (Alpes). Pour les 4 derniers mois du contrat, de décembre à avril, les stagiaires sont en entreprise au sein
des magasins de sport en stations de ski. Pendant toute la durée du contrat de professionnalisation (6 mois : formation + période entreprise), le stagiaire perçoit une rémunération (en fonction de son âge et
son niveau scolaire selon la règlementation du contrat), sa formation est gratuite. Pendant la période de formation au CNPC SPORT, les entreprises participent au financement de l’hébergement. Pour intégrer le job de 6 mois avec la formation gratuite et rémunérée de 7 semaines, Information et candidature sur le site suivant : www.skiman.cnpc.fr

Catégories
Non classé

La recette de la fondue savoyarde

S’il est un plat qui incarne particulièrement la Savoie c’est bien la fondue savoyarde ! Délicieuse l’hiver, calorique elle réchauffe les estomacs. Les plus gourmands la consomment même en toute saison. La recette traditionnelle est élaborée à base de trois fromages de la région : la tomme de savoie, le comté, et le beaufort.

De nombreuses variantes de recette existent pour le plus grand bonheur des épicuriens. Souvent dans les fromageries on trouve des mélanges déjà prêts de ces différents fromages et dans des proportions adaptées, ce qui évite le difficile choix des fromages pour les non-habitués.

Première étape, la préparation du pain et des fromages

Commencer par couper le pain en morceaux afin qu’il durcisse.

Couper le fromage en lamelles ou en dés en enlevant au préalable toutes les croûtes.

Seconde étape, la préparation de la fondue

Frotter bien le caquelon (sorte de casserole émaillée, en fonte ou en terre cuite) avec la gousse d’ail jusqu’à l’écraser complètement. Mettre à chauffer sur feu moyen en ajoutant le vin blanc. Lorsque celui-ci comment à mousser, baisser le feu et ajouter progressivement les fromages en en remuant avec une cuillère en bois en faisant des « huits ».

C’est prêt ! Allumer le réchaud, qui peut être une bougie ou autre, et poser le caquelon dessus afin que la fondue reste chaude. Remuer de temps en temps avec la cuillère en bois pour bien mélanger la préparation. Il n’y a plus qu’à déguster, alors bon appétit !

Pour déguster la fondue, chaque convive trempe son morceau de pain (ou éventuellement de pomme de terre) à l’aide d’une longue fourchette à trois dents et dont le manche est rond. La coutume populaire veut que celui ou celle qui perd son morceau de pain dans la fondue ait un gage.

Catégories
Non classé

Quelle est la meilleure période pour réserver son séjour de ski ?

Pour ceux d’entre vous n’ayant pas d’enfant, privilégiez les périodes hors vacances scolaires pour vous offrir une ou plusieurs semaines à un coût plus raisonnable. Ainsi début décembre pour les stations ouvrant tôt leur domaine, ainsi que début janvier sont les semaines les moins chères de la saison d’hiver. La meilleure période si vous le pouvez, c’est de partir au ski entre mi-mars et début avril. Le temps est souvent plus agréable que fin janvier début février avec des journées plus longues, votre séjour au ski vous coûtera moins cher, et en plus vous aurez moins d’attente aux remontées mécaniques !

La période la plus chère étant les vacances scolaires d’hiver. Pour dépenser moins en particulier sur la location d’un chalet ou d’un appartement à la montagne en hiver, tout en partant pendant les vacances scolaires, il est recommandé de privilégier la semaine de Noël ainsi que les vacances de printemps qui sont plus abordables. Pendant les vacances de pacques il reste souvent encore assez de neige dans les stations de haute montagne, notamment dans les Alpes, et les conditions climatiques printanières sont généralement plus agréables également.

Autre astuce concernant les vacances d’hiver, les semaines de vacances avec une seule zone sont généralement un peu moins chères que les semaines regroupant plusieurs zones en simultané !

Enfin attention aussi aux modes de transport pour vous rendre en station, les billets de train ou de car notamment ont tendance à être plus élevés en période de vacances scolaires ! Utiliser sa voiture pendant cette période est donc un moyen de réduire un peu la facture des vacances au ski.

Catégories
Non classé

Fréquentation touristique mitigée à Samoëns cet été

Cette année les touristes sont présents mais ils consomment moins qu’au cours des années précédentes. La mise en place du pass sanitaire étant notamment pointé du doigt par les professionels de la restauration notamment. L’Office de Tourisme dresse un bilan plutôt mitigé concernant la fréquentation touristique mais observe tout de même une fréquentation touristique en légère hausse par rapport à l’année dernière. Globalement si la ne nombre de touristes est suffisant et a de quoi satisfaire les professionels de l’hébergement, l’office de tourisme constate tout de même une baisse générale de la consommation.

Certains hôtels ont déclaré que la saison était plus difficile que l’an dernier et qu’ils s’en sortaient moins bien cet été, l’absence de touristes étrangers est en partie responsable de cette situation. La mise en place du pass sanitaire ayant notamment provoqué des annulations de réservation. Cela provoque aussi la crainte des restaurateurs qui craingnent de perdre en fréquentation et de devoir fliquer leurs clients parfois récalcitrants…

Globalement si la fréquentation touristique est bonne et a de quoi satisfaire les professionels de l’hébergement, l’office de tourisme constate tout de même une baisse générale de la consommation.

Les commerçants de Samoëns imputent notamment une partie de cette baisse par l’absence de touristes étrangers, notamment des Anglais.